Anglais,  Auteur,  avis,  Fantasy,  genre,  Origine du livre,  t,  Tolkien

Bilbo le Hobbit – J.R.R Tolkien

Tolkien est un auteur anglais, que nous connaissons surtout pour sa saga du Seigneur des Anneaux. Née le 3 janvier 1892 à Bloemfontein et mort le 2 septembre 1973 à Boumemouth. 

Il a été professeur de l’université d’Oxford de 1925 à 1949. Il défendra l’apprentissage des langues comme les langues germaniques. Après avoir écrit quelques essais, un assez crucial et reconnu dans l’étude de ce genre littéraire, est Du conte de fées sorti en 1939.

C’est le 28 mars 1972 qu’il est nommé commandeur de l’ordre de l’Empire britannique par la reine Élisabeth II.

Langue d’origine : Anglais

Genre du livre :  Fantasy

1re édition anglaise : The Hobbit, or There and Back Again,  J.R.R. Tolkien (Éditeur) Allen & Londres, 1937
1re édition française : Bilbo le Hobbit, J.R.R Tolkien, traduit par Francis Ledoux, (éditeur) Stock, Paris, 1969, 287 p

Mon édition : Bilbo le Hobbit, J.R.R. Tolkien, traduit par Francis Ledoux, édition J’ai lu, 1977,371 p.

Résumé :

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible qui n’aime pas être dérangé quand il est à table. L’aventure lui tombe dessus comme la foudre, quand le magicien Gandalf et treize nains barbus viennent lui parler de trésor, d’expédition périlleuse, et du dragon Smaug… qu’il va affronter. Car Bilbo doit partir avec eux ! Et le plus extraordinaire, c’est que le hobbit affrontera tous les dangers, sans jamais perdre son humour, même s’il tremblera plus d’une fois.

Ressenti de l’histoire :

Bilbo Baggins est un hobbit de la comté. Son quotidien tranquille va être bouleversé quand treize nains s’invitent chez lui et l’emmène dans une aventure qu’il n’oubliera jamais. On va alors le suivre dans cette folle aventure, qu’il ne souhaite pas faire !

Le ton est drôle, parfois triste, mais jamais vraiment dramatique. Tolkien pose les bases de son de son univers et de la terre du milieu. Dragon, Gobelin, ou encore Gollum sont de la partie ! Une vraie petite aventure sympathique pour tous !

J’ai aimé les batailles qui sont suffisamment décrites. Finalement tout repose entre les mains de ce hobbit qui ne sait pas comment vraiment se défendre. Cette histoire pourrait être comme un voyage initiatique qui nous pousse à nous connaitre à travers une petite aventure.

Un vrai conte, vraiment accessible à tous ! Ayant lu le seigneur des anneaux il y a quelques années, on ressent un vrai décalage. On ressent l’envie de cibler une autre tranche d’âge.

Ressenti sur écriture :

J’avais lu il y a bien de 2 ans maintenant la trilogie du Seigneur des anneaux et c’était parfois dur à lire. Ici, c’est vraiment très simple.

Point fort :

Une histoire fluide et entrainante ! On découvre une petite partie de la terre du milieu, ainsi que l’histoire des nains, que l’on n’effleure qu’un peu avec le Seigneur des anneaux, quand ils sont dans la Moria.

Point faible :

Certains passages sont assez expédiés, pour que cela soit moins long à lire pour les enfants, en tant qu’adulte je trouve dommage.

Recommandation :

4.5/5

Vous êtes fan des films du Seigneur des anneaux ? Ou encore du Hobbit ? Vous avez peur de vous attaquer la trilogie ? Alors, lisez le Hobbit !

Source :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :