Agatha Christie,  Anglais,  Auteur,  avis,  genre,  Origine du livre,  Policier

Dix petits nègres -Agatha Christie

Agatha Christie est née en septembre 1890 en Angleterre et est décédée en janvier 1976 à l’âge de 85 ans.
Inventive depuis sa tendre enfance, elle écrit déjà quelques poèmes. Quand, elle a 5 ans, elle va quelque temps en France et elle y apprend le français avec sa gouvernante. Dix ans plus tard, Agatha douée au piano aurait plus devenir une grande pianiste, mais c’est sans compté sur une énorme timidité qu’elle ne parvient pas à continuer devant des inconnus .  En 1912 elle rencontre Archie Christie un aviateur qui à postulé pour le Royal Flying Corps. Un peu avant Noël 1914, ils se marieront . Le 5 aout 1919, elle donne naissance à leur fille unique : Rosalind.  C’est aussi la que son livre The Mysteriou Affair at Style est accepté chez l’éditeur ; John Lande The Bodley . C’est dans cette histoire que Hercule Poirot est créé. Une nuit de décembre 1928, Agatha disparaît, mais quand elle revient, elle ne pourra dire où elle était. En 1946, elle ira dans l’Orient-Express, un de ses rêves.

Langue d’origine : Anglais

Genre du livre : Policier

1re édition anglaise : Ten Little Nigger, Agatha Christie,1939 , Royaume Uni , (éditeur) Collins Crime Club (And Then There were none USA(1940))

1ere édition française : Dix petits nègres ,Agatha Christie, tradtuit par Louis Postif, (Editeur) Librairie des Champs-Elysées, collection le masque, 1940, 244 p.

Mon édition : Dix petits nègres, Agatha Christie, tradtuit par Louis Postif, édition le masque, 2017, 288 p.

Résumé :

Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l’île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l’élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s’élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s’étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l’île, parmi les convives ?

Titre original : Ten Little Niggers / And Then There Were None (1939)

Ressenti de l’histoire :

Les dix petits nègres, renommé depuis 2020 en France : Ils étaient dix. Le roman tourne tout autour d’une comptine : Les dix petits nègres.

Donc voici la comptine pour ceux qui souhaitent la connaitre : 

Dix petits nègres s’en allèrent diner.

L’un d’eux étouffa et il n’en resta plus que

Neuf.

Neuf petits nègres veillèrent très tard.

L’un d’eux oublia de se réveiller et il n’en resta plus que

Huit.

Huit petits nègres voyagèrent dans le Devon.

L’un d’eux voulut y demeurer et il n’en resta plus que

Sept.

Sept petits nègres cassèrent du bois avec une hachette.

Un se coupa en deux et il n’en resta plus que

Six

Six petits nègres jouèrent avec une ruche.

Un bourdon piqua l’un d’eux et il n’en resta plu que

Cinq.

Cinq petits nègres étudièrent le droit.

L’un d’eux devint avocat et il n’en resta plus que

Quatre.

Quatre petits nègres s’en allèrent en mer

Un harengsaur avala l’un deux et il n’en resta plus que

Trois.

Trois petits nègres se promenèrent au zoo.

Un gros ours en étouffa un et il n’en resta plus que

Deux.

Deux petits nègres s’assirent au soleil.

L’un d’eux fut grillé et il n’en resta plus que

Un.

Un petit nègre se trouva tout seul.

Il alla se pendre et il n’en resta plus

Aucun !

 

(extrait page 34 et 35)

Ainsi qu’un groupe de dix personnes qui se retrouve sur une île. L’île dans ma version s’appelle l’île du nègres, dans les nouvelles versions elle s’appellerait l’île du soldat. Cette dernière est en pleine mer et y abrite un hôtel.

            Les personnes du groupe ne se connaissent pas, mais ont été toutes invitées sur cette île pour différents motifs. Cependant, un point commun sera vite mis en évidence : ils auraient tous commis un crime ! Ce roman policier n’est pas loin d’avoir un pied dans l’horreur psychologique tellement les personnages sont très vite malmenés.  Il a beau avoir très peu de pages, c’est un récit qui nous tient en haleine jusqu’à la fin.

            Chaque personnage semble se voiler la face sur un évènement bien précis. J’ai adoré les descriptions et l’ambiance générale. On sent à quel point mentalement tous craquent sous la pression extérieure qui est mise au fur et à mesure. Des questions arrivent alors : qui est le responsable ? Pourquoi personne ne vient-il pas les chercher ? Et si la personne responsable de tout c’était l’un d’entre eux ?

            Agatha Christie nous montre tout son talent d’écrivaine. Elle nous met presque dans ce groupe de personne. L’action se passe en à peine quelques jours, cela fait que l’action est rapide à se mettre en place. J’ai adoré ce livre de bout en bout !

Ressenti sur écriture :

            C’est fluide et largement accessible. Je le conseille encore plus que les deux nouvelles que je vous ai parlé d’Agatha Christie. Je pense que c’est l’un de ses meilleurs livres.

Point fort :

Une histoire qui se passe en très peu de temps et qui est très percutante.

Point faible :

Je n’ai pas de point faible à remonter.

Recommandation :

5/5

C’est un chef-d’œuvre à lire. Je ne sais pas ce que donne la nouvelle version, mais pour moi c’est un coup de cœur.

Source :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :