Auteur,  avis,  Cathie Marquette,  Fantasy,  Français,  genre,  Le fil d'Ariane,  Origine du livre,  Saga

Le fil d’Ariane, tome 1 : L’âme révélée – Cathie Marquette

Je remercie les éditions Jets d’Encre de m’avoir permis de commencer cette saga que je ne connaissais pas. J’ai hâte de pouvoir découvrir la suite !

« Mère de quatre enfants, Cathie Marquette est conseil en immobilier. Née une plume à la main, elle invente des contes pour ses enfants jusqu’à ce que son imagination fertile la pousse à écrire une saga fantastique, faite de récits épiques et peuplés de personnages intemporels. » (Viens du site de Jets d’Encre )

Langue d’origine : Français

Genre du livre : Fantasy

1re édition : Le Fil d’Ariane, Cathie Marquette , Édition Jets d’Encre, 2015 , 348p.

Mon édition : Le Fil d’Ariane, Cathie Marquette , Édition Jets d’Encre, 2015 , 348p. (PDF pour le service de presse. )

Résumé :

Au pays d’Orrou règne Darbrent, roi fou et sanguinaire. Il est le vassal de la cruelle Nhérie, magicienne des ténèbres. Pour elle, les sbires du monarque sèment la terreur dans les villages et déciment les familles. Car une prophétie est en cours : une Pure Élue s’est unie à un humain noble de coeur, et la légende veut que le fruit de cet amour sauve un jour le royaume des forces obscures. Protégés par le sage Racnofis et Ménniclète, magicienne et gardienne du pays des Purs, les nourrissons en question, Séphaty et Phytéas, sont élevés séparément et en secret. Mais les années passent et la rage de Nhérie ne fait que croître. Lorsque Phytéas est enlevé par Darbrent, Séphaty part aussitôt à son secours, décidée à ne plus se cacher et à affronter enfin son destin…

Ressenti de l’histoire :

L’histoire semble simple au début. Après avoir lu le résumé, je pensais rentrer dans une saga pour adolescents, ce n’est pas le cas. Je tiens aussi à prévenir qu’il y a quelques moments olé olé (que je ne dévoilerais pas), mais assez sympathique, mais surprenant quand, on se dit que la saga a pour potentiel public les adolescents (le résumé ne mentionnant pas l’âge des personnages).

Dès les premières pages, nous sommes plongées dans le cœur de l’action. Nous sommes alors tout autant perdu que le personnage principal : Séphaty, qui ne se rappelle de rien, de ce qui s’est passé juste avant de se réveiller dans une grotte. C’est une jeune femme qui semble de prime à bord assez renfermer sur elle-même. J’ai adoré ce personnage, une femme forte, mais à la fois encore immature, cela est cohérent avec l’âge du personnage. Nous allons au fur et à mesure comprendre son histoire.

Au coeur de l’aventure :

            L’action est rythmée à travers une quête qui n’est pas de suite exprimée, nous comprenons surtout que la protagoniste fuit le danger. À travers cette fuite, nous découvrons alors plus l’histoire du pays d’Orrou. Ce pays qui est décrit comme étant ravagé suite à une guerre de pouvoir, ainsi que le dirigeant actuel qui est craint de tous. Ce personnage est : Darbrent. Ce dernier nous est décrit comme étant un homme sanguinaire et froid. J’ai beaucoup apprécié son développement et son passé au fur et à mesure de l’histoire. (Moi aimer les antagonistes ? Jamais ! 😉 ) C’est en même temps que Séphaty que l’on comprend tout s’en retourne, et/ou se situe le vrai danger pour le pays d’Orrou !

Je ne développerais pas trop sur tous les autres personnages, sinon ma chronique serais bien trop longue, mais je trouve que chaque personnage à un vrai caractère, après j’aurais apprécié avoir plus de passage avec Racnofis que j’adore !

En conclusion :

Il y a aussi toute une histoire liée à un sang qui serait plus pur que les autres. C’est au fil des pages que l’on comprend ce que cela pourrait impliquer comme enjeux. Nous voyageons à travers plusieurs endroits qui nous permettent de découvrir  comme si nous étions déjà dans ce monde sans connaitre ce pays.

J’ai aimé les descriptions des paysages ainsi que des personnages, ils ont tous du relief et ça, j’apprécie ! Tout ce roman respire la vie et le danger de toute part, un roman qui finalement a très peu de moments de calmes.

Ressenti sur écriture :

Un style simple et accessible, qui arrive à nous faire rentrer dans l’univers sans aucun surplus. J’ai apprécié le fait qu’elle est donnée des détails sur les odeurs.

Point fort :

            Un récit captivant, un univers qui semblent avoir plus de profondeur que de prime abord dans ce premier tome.

Point faible :

Je ne dirais pas que c’est un point faible, mais, je me suis laissé surprendre, sur certaines scènes dont je ne m’attendais absolument pas. Même dans la Trilogie de l’Empire de Feist et Wurst, je n’ai jamais eu de genre de scène olé olé dans de la fantasy.

Recommandation :

4/5

À lire, mais attention, à ne pas mettre dans les mains d’une personne qui ne serait pas prête pour certaine scène. Un roman de fantasy assez sympathique pour commencer le genre.

Source :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :