Auteur / Bernadette Potier / Français / genre / Origine du livre / Policier / Thriller

Un cri sur le Parking – Bernadette Potier

Merci à la maison d’édition Jets d’encre, qui m’a proposé un partenariat. Voici donc le premier roman que j’ai choisi.

Auteur Bernadette Potier est née à Annecy, en Haute-Savoie, en 1951. Mère de deux enfants et ancienne technicienne de laboratoire, elle vit actuellement dans l’Oise. Un cri sur le parking est son premier roman. (Cf sur le site de l’éditeur.)
Information sur le livre :
Langue d’origine
Français
Genre du livre
: Thriller/ policier


1re édition Française
: Un cri sur le parking,, Bernadette Potier, Édition jets d’encre, 2020, 298 p.


Mon édition
:Un cri sur le parking,, Bernadette Potier, Édition jets d’encre, 2020, 298 p. Format PDF pour le service de presse.

Résumé :

            Dan Valoni, jeune lieutenant de police qui tente de faire ses preuves, enquête sur un curieux dossier. Éric Duclais, maire de Marenne, vient de mourir en plein discours, écrasé par une poutre de son estrade. Accident ? Meurtre ? L’homme politique avait beaucoup d’ennemis. Peu après, alors que la police fouille son passé trouble, toute la famille Duclais, défunt compris, disparaît sans laisser de trace… Sans corps ni témoins, peut-on encore trouver le fin mot de cette étrange affaire ?

Prenant pour décor la belle région du Vaucluse, Bernadette Potier signe un polar original et bien construit où s’entremêlent crimes, amours et sombres secrets de famille. (disponible sur le site de jet d’encre)

Ressenti de l’histoire

            Une histoire qui nous transporte dans de sombres passées. J’ai eu l’impression de lire un script d’une série télé et c’est bien fait. On suit surtout Dan, un jeune lieutenant de police qui enquête sur la mort d’Éric Duclais. Dan doit aller au cœur d’une famille qui à un lourd secret de famille. Et c’est un vrai panier de crabes. Les personnages sont intéressants, bien que je trouve dommage qu’un des personnages ne soit peut-être pas plus présent. J’ai beaucoup aimé l’avocat maître Lavin, est un personnage que j’ai beaucoup apprécié malgré la froideur qu’il donne aux primes à bord.

On enquête finalement avec Dan à essayer de tout comprendre. Cela fait qu’on oublie presque que Éric Duclais est mort tellement on est transporté dans l’histoire et dans le passé. On est dans cette intrigue sans prise de tête. Comme dit un peu plus haut, j’avais l’impression que ça aurait pu être filmé tellement c’était agréable à suivre comme un Thilliez par exemple. Pourtant j’ai juste compris quelques chapitres à avant la fin le dénouement, mais je suis quand même resté un peu étonné !

Ressenti sur écriture

            Une écriture simple et sans mot compliqué. Une lecture agréable avec des chapitres de taille moyenne sans être trop long. Malgré tout on ressent que l’auteur a voulu nous laisser des indices tout le long, bien que j’en ai surement raté à la lecture.

Point fort

            Une histoire plutôt originale qui pourrait bien s’apprête sur écran un peu dans le genre d’Alex Hugo pour moi !

Point faible

            Un des personnages pas assez exploités à mon goût et j’aurais peut-être apprécié un roman encore plus long, car je me suis attaché à Dan.

Recommandation

Note : 4.5 sur 5.

            Un roman que je recommande à tous, grand ou petit lecteur, je suis sure que ce roman policier pourrait vous plaire ! Ni sanglants ni ennuyeux, nous sommes transportés dans une histoire très réaliste !

Source

Lien de la maison d’édition s’il vous tente de l’acheter :

https://www.jetsdencre.fr/un-cri-sur-le-parking-_r_45_i_1255.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :