Anglais,  Auteur,  avis,  genre,  Horreur,  Nouvelle,  Origine du livre,  Stephen King

Si ça saigne – Stephen King

Je remercie mon chéri de m’avoir offert, ce recueil de nouvelle ! Encore une fois le charme de King à opérer sur moi !

📖Résumé :📖

« If It Bleeds », le nouveau livre de Stephen King. Un recueil de 4 longues nouvelles, dont une suite, indépendante à «L’outsider »

Les nouvelles sont :

  • Mr. Harrigan’s Phone (Le téléphone de Mr Harrigan) Au sujet d’un téléphone hors du commun…
  • The Life of Chuck (la vie de Chuck) Le monde est au bord du gouffre lorsque…
  • If It Bleeds (si ça saigne) Une bombe explose dans un collège. Devant le flash info, Holly Gibney qui est perturbée par un détail…
  • Rat : Un auteur n’arrivant pas à écrire un roman part dans un chalet en pleine forêt pour écrire un roman…

📖Ressenti de l’histoire :

Étant donné que c’est un recueil de nouvelle je vais parler d’une manière générale pour éviter de spoiler ^^ »

Les nouvelles m’ont mis dans un sentiment de mal être et j’étais à chaque fois dérangé sans comprendre au début pourquoi jusqu’à la chute de l’histoire. J’ai adoré la nouvelle s’intitulant : Rat. Ça reflète en un sens l’angoisse d’un écrivain. Si ça saigne, est la nouvelle la plus longue et aussi celle qui est en lien avec l’Outsider. Elle peut se lire sans avoir lu ce dernier, sauf qu’il y a un peu de spolié, donc à vous de voir si cela vous dérange ou non. Personnellement, j’avais lu l’outsider avant (donc vous pouvez retrouver la chronique ici : L’outsider – Stephen King ).

Ce qui fait le charme des nouvelles, c’est que l’horreur n’est pas explicite comme dans Carrie par exemple. Ici ce sont des petits éléments d’abord anodin, mais mis bout à bout qui rendent l’histoire étrange et fantastique.

La vie de Chuck fut la seule nouvelle qui m’a un peu laissé perplexe. J’ai eu du mal à accrocher avec cette nouvelle, je ne sais d’ailleurs pas trop pourquoi.

J’ai beaucoup apprécié le fait que King est aussi écrit une postface pour expliquer son processus d’écriture et en remerciant ses fans (j’ai failli verser une larme tellement j’étais ému par ses mots que j’ai trouvé beaux et forts)

✍🏻Ressenti sur écriture :

Contrairement à ses romans où parfois l’écriture est lente et factieuse à lire. Ici, c’est impactant et poignant, King excelle dans l’exercice d’écriture de nouvelle !

👍Point fort :

Les histoires sont assez courtes, sauf pour Si ça saigne. J’ai apprécié que l’horreur et le côté dérangeant soient dilués tout le long de ses nouvelles !

👎Point faible :

La vie de Chuck qui m’a un peu sortie de ma lecture. Je n’ai pas apprécié cette nouvelle. Et le fait que dans la nouvelle : Si ça saigne qu’il du spolie de l’outsider. Je trouve que ça peut gâcher l’expérience de lecture d’une personne qui ne l’aurait pas encore lu.

⭐Recommandation :

3.5/5

Je recommande ce recueil de nouvelles, attention toute fois, si vous ne voulez pas vous spoiler l’outsider lisez ce roman avant. Je pourrais le dire que c’est un coup de cœur de lecture notamment pour Rat. Cependant, les points faibles énoncés avant font que je ne peux pas le mettre en coup de cœur. Ça reste malgré tout un très bon livre du maitre de l’horreur !

Source :

Je recommande ce recueil de nouvelles, attention toute fois, si vous ne voulez pas vous spoiler l’outsider lisez ce roman avant. Je pourrais le dire que c’est un coup de cœur de lecture notamment pour Rat. Cependant, les points faibles énoncés avant font que je ne peux pas le mettre en coup de cœur. Ça reste malgré tout un très bon livre du maitre de l’horreur !

Stephen E. King est né dans le Maine (États-Unis ) en 1947. Deuxièmes fils de sa famille, ses parents se séparent et il vivra avec sa mère. Diplômé en 1966 du lycée de Durham puis le Lisbon Falls Hight School. C’est lors de sa deuxième année qu’il commence à écrire une chronique hebdomadaire pour l’école : THE MAIE CAMPUS. Il a rencontré Tabitha Spruce durant ses études et c’est en 1971 qu’ils se sont mariés. AU printemps 1973, il réussit à se faire publier son premier roman : Carrie par la maison d’édition Doubleday & Co et sortie un an plus tard. Il se met alors à plein temps sur l’écriture. Et à la fin de l’été 1973, « Salem’s Lot » fut finalisé dans une pièce d’un petit garage. Le couple King offre des bourses à des élèves du secondaire et fait des dons à de nombreux organismes de bienfaisance locaux et nationaux. Stephen est le récipiendaire 2003 de la médaille de la Nationale Book Foundation pour sa contribution exceptionnelle aux lettres américaines et de la médaille nationale des arts 2014.

Langue d’origine : Anglais

Genre du livre : Nouvelle fantastique

1re édition : If it bleeds, Stephen King, Editions hooder & Stoughton, 2020, 384 p (Ebook)

1re édition française : Si ça saigne, Stephen King, éditions France Loisir, 2021, 464 p.

Mon édition : Si ça saigne, Stephen King, traduit par Jean Esch, Éditions Albin Michel, 2021, 464p.

0
Noté 0 sur 5

Un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :