autoédité,  avis,  Fantastique,  Français/ Allemand,  genre,  Hélène Russo,  NOUVEAUX DIEUX,  Origine du livre,  Romance,  Saga

NOUVEAUX DIEUX T4, Les Évadés de la Boîte de Pandore – Hélène Russo

Je remercie l’autrice de m’avoir permis de lire ce dernier tome de la saga des nouveaux dieux ! La photographie est également d’elle.

Hélène Russo, jeune écrivaine française et italienne née en 1992 à Laval, s’installe en Allemagne en 2012 pour poursuivre ses études de romanistique. Elle y étudiera l’italien et l’espagnol, puis, passionnée par les mythes et légendes du bassin méditerranéen, elle se spécialise dans l’analyse des contes des « Mille et une Nuits ». C’est au cœur de cette passion qu’Hélène Russo trouvera une véritable source d’inspiration, dont elle se servira pour commencer à écrire sa saga de quatre tomes « Nouveaux Dieux ». Ses origines pluriculturelles lui donnent le goût du mélange des cultures, qui se retrouve dans cette première saga où elle mêle avec succès les mythologies grecque et égyptienne. Le talent créatif d’Hélène Russo permettra aux lecteurs de découvrir des personnages attachants et aux personnalités variées, et de les faire voyager à travers leurs aventures trépidantes.

Langue d’origine : Français

Genre du livre :  Fantastique / romance.

1re édition : NOUVEAUX DIEUX T4 , Les Évadés de la Boîte de Pandore, Hélène Russo, éditions Autoédité, 2020, 163 p.

Mon édition : NOUVEAUX DIEUX T4 , Les Évadés de la Boîte de Pandore, Hélène Russo, éditions Autoédité, 2020, 163 p. (Version PDF pour le service de presse)

Résumé :

En dérobant le sceptre de Râ, la déesse du vice déclenche la panique du chef des Dieux de l’Olympe qui craint pour son règne absolu. Mais ceux qui avaient autrefois été prisonniers de la boîte de Pandore semblent réclamer leur revanche. À l’insu de Zeus, les Nouveaux Dieux se voient investis d’une nouvelle mission par deux divinités bienveillantes. Pendant ce temps, Sarah explore les dédales d’une pyramide égyptienne encore enfouie et inexplorée dont les fresques troublantes mettent en scène les Dieux des différents panthéons à l’époque où l’Atlantide était encore émergée. Puis le mystère d’une page manquante et une salle dérobée semblent protéger une vérité qu’on a pris soin d’effacer. Qu’implique la troublante révélation de la reine des Amazones à sa fille ? Tout paraît étroitement lié et du fond de la Méditerranée à sa surface, les Nouveaux Dieux se lancent à corps perdu dans une Odyssée dont l’issue est plus que jamais incertaine.

Ressenti de l’histoire :

Ce quatrième tome est actuellement le dernier de la saga.

            On se retrouve à la suite du troisième tome (quelques mois après)

            J’ai aimé la suite de l’aventure. Dans cette suite les héros sont en grande difficulté et on ressent la peur à certains moments de la part de Sarah. Je trouve dommage que le reste du groupe soit un peu plus effacé dans cette suite. Alors que dans les précédents opus on découvrait beaucoup de nouveaux lieux. Ici on en découvre qu’un, mais pas des moindres !

Si vous vouliez des péripéties ici on en a ! On a envie de les voir réussir ! J’étais vraiment secoué par cette incroyable fin. J’ai adoré les passages dans le monde des morts.

On approfondit toujours la mythologie. J’ai trouvé ça très intéressant, je n’ai pas cherché à savoir si c’était vrai ou revisité, car j’étais réellement plongé dans ma lecture. Pour moi la mythologie mise en place fonctionne.

 

            Les personnages sont toujours bien travaillés, j’aurais juste aimé en connaître un peu plus certain avant d’être plongé dans une nouvelle bataille.

Ressenti sur écriture :

Toujours efficace ! C’est fluide et nous permet de visualiser l’histoire !

Point fort :

Captivant et une fin très bien réussie !

Point faible :

C’est toujours trop court à mon gout ! J’adore l’histoire et l’univers.

Recommandation :

4.5/5

            Vous aimez la mythologie et lire sans prise de tête ? Je vous conseille grandement cette saga !

            L’ensemble de la saga est un coup de cœur !        

Source :

Aucun, sauf celle de l’autrice elle-même.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :