Auteur,  avis,  genre,  Millénium,  Origine du livre,  Policier,  Saga,  Stieg Larsonn,  Suèdes

Millénium T3 : La reine dans le palais des courants d’air

Ce fut pour une des rares fois un livre qui fut dur à démarrer pour moi. J’ai lu en même temps un autre livre le temps que l’histoire démarre vraiment.

📖Résumé :📖

Que les lecteurs des deux premiers tomes de la trilogie Millénium ne lisent pas les lignes qui suivent s’ils préfèrent découvrir par eux-mêmes ce troisième volume d’une série rapidement devenue culte. Le lecteur du deuxième tome l’espérait, son rêve est exaucé : Lisbeth n’est pas morte. Ce n’est cependant pas une raison pour crier victoire : Lisbeth, très mal en point, va rester coincée des semaines à l’hôpital, dans l’incapacité physique de bouger et d’agir. Coincée, elle l’est d’autant plus que pèsent sur elle diverses accusations qui la font placer en isolement par la police. Un ennui de taille : son père, qui la hait et qu’elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu’elle… Il n’existe, par ailleurs, aucune raison pour que cessent les activités souterraines de quelques renégats de la Säpo, la police de sûreté. Pour rester cachés, ces gens de l’ombre auront sans doute intérêt à éliminer ceux qui les gênent ou qui savent. Côté forces du bien. On peut compter sur Mikael blomkvist, qui, d’une part, aime beaucoup Lisbeth, mais ne peut pas la rencontrer, et, d’autre part, commence à concocter un beau scoop sur des secrets d’État qui pourraient, par la même occasion, blanchir à jamais Lisbeth. Mikael peut certainement compter sur l’aide d’Armanskij, reste à savoir s’il peut encore faire confiance à Erika Berger, passée maintenant rédactrice en chef d’une publication concurrente.

📖Ressenti de l’histoire :

Le début de cette pavée était très long. J’ai eu beaucoup de mal à m’y mettre. Comme dans les deux autres tomes d’avant nous avons beaucoup d’information à prendre en compte. C’est intéressant comme dans les autres tomes de la saga on va suivre Lisbeth. Mais cette fois-ci qui est privée de sa liberté et qui va devoir malgré tout se défendre dans un tribunal par rapport aux événements du tome 2.


On a comme d’habitude deux enquêtes en même temps, cependant on aura toujours des points de convergence. Mais cela n’est pas tout. On ça aussi suivre Erika qui change de poster et de lieu. Tout cela amène un questionnement sur qu’est ce qui se passe et/ou cela va nous amener. De plus ce nouveau poste nous ouvre les yeux sur une nouvelle vision du journalisme.


On a un développement des personnes et notamment celui de Lisbeth qui est fortement intéressant. Dans ce tome elle se dévoile beaucoup beaucoup plus. Qui fait que l’on arrive à avoir encore en plus d’empathie pour elle et ce qui lui arrive. On a vraiment envie qu’elle ait enfin une justice juste envers elle. Pourtant encore une fois, par des moyens détournés, elle devra faire face à l’adversité. On a aussi tout un jeu du chat et de la sourie qui s’installe tout le long du roman par rapport à Mickaël qui fera tout pour rendre service à Lisbeth. Ce troisième tome amène aussi des questions par rapport aux personnes en situation de vulnérabilité face à une justice parfois trop zélée. Ce tome est une mine d’or pour beaucoup de thématique. En plus de cela l’action est bien amenée et une fois que ça commence ça ne fait que monter crescendo.

✍🏻Ressenti sur écriture :

Une écriture qui parfois peut-être un peu lourde, mais permet de comprendre tous les enjeux qui sont amenés dans le roman.

👍Point fort :

Une histoire toujours autant passionnante que dans les deux premiers tomes.

👎Point faible :

Parfois certains passages sont assez longs. Mais c’est dans la construction même de ce roman.

⭐Recommandation :

4/5

Je vous recommande vivement de lire le début de cette saga.

Source :

https://www.babelio.com/auteur/Stieg-Larsson/4417

Né à Skelleftehamn (Suède) en 1954, il décède à Stockholm en 2004. Stieg Larsson était un journaliste et un écrivain. À 16 ans, il fait plusieurs petits boulots. Deux ans plus tard, il rencontrera l’architecte : Éva Gabrielsson, dont elle partagera sa vie jusqu’à sa mort en 2004. Il écrira deux fanzines avec Rune Forsgen. En 1980 il sera président de l’association nordique de science-fiction.
En 1991; il coécrira plusieurs livres. Mais son succès sera la trilogie Millénium, qu’il fera parvenir chez des éditeurs quelque mois avant de mourir d’une crise cardiaque. La trilogie sera alors publiée à titre posthume entre 2005 et 2007. C’est en 2011, Éva Gabrielsson signe le récit de leur histoire commune sous le titre « Millénium, Stieg et moi ».

Langue d’origine : Suédois
Genre du livre : Policier
1re édition : Millenium, book 3: Luftslottet som sprängdes, Steig Larsson, (Éditeur) Norstedts Forlag, 2005
Mon édition : Millénium , T3 : La reine dans le palais des courants d’air,Steig Larsson,traduit par Lena Grumbach et Marc de Gouvenain, Babel noir, 2013, 868 p.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :