Anglais,  Auteur,  avis,  Challenge,  Fantastique,  genre,  Harry Potter,  J.K.Rowling,  jeunesse,  Origine du livre,  Pumpkin Autumn Challenge 2021,  Saga

Harry Potter (T1) à l’école des sorciers – J.K.Rowling

J’avais depuis plusieurs mois envie de le relire. Le Punking challenge m’as permis de le faire. J’avais commencé à le faire grâce au Fréquences 9 3/4 sur Spotify.J’avais beaucoup de souvenirs des films, mais finalement très peu des livres. Ayant reçu les livres en 2007, je vous laisse calculer depuis combien de temps j’ai mes livres.

Résumé :

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Ressenti de l’histoire :

J’avais peur de m’ennuyer à la relecture (première fois que je le fais) à cause du fait que je connaisse déjà l’histoire. Ce fut le contraire, j’ai été happée à nouveau dans cet univers. La lecture fut très agréable, presque comme si je le découvrais pour la première fois. Cependant, à la relecture, j’ai pu me rendre compte à quel point il y avait déjà des petits indices ici et là.

Redécouvrir le monde de la magie et tout cet univers fut un vrai plaisir. Harry est impertinent par rapport au livre et c’est satisfaisant de voir qu’il ne se laisse pas vraiment faire. Comme quand j’étais enfant, ressenti la colère face à l’injustice qu’il vit chez sa tante et son oncle .J’ai été émerveillé par l’arrivée de Hargrid ou agacé face à Hermione. Finalement c’était comme si je retrouvais des amis que je n’avais pas revus depuis des années. Bien que certains passages ne passent plus à cause de l’âge; certaine blague qui à du me faire rire plus jeune, je les ai trouvé parfois lourds.

Cependant j’ai été agréablement surprise de voir que j’avais oublié certains détails, car j’avais beaucoup plus revu les films. J’ai cependant réussi à me faire une image des personnages au dehors des images des acteurs (une chance ! ).

Une bonne lecture qui montre aussi que ce premier tome est très innocent. On découvre et presque le danger n’est pas encore vraiment là, on apprend aussi à connaitre les personnages qui seront autour de nous durant les 7 tomes. J’ai été aussi frappé que finalement il y a peu de personnages qui gravitent autour d’Harry.

Ressenti sur écriture :

On voit que ce roman a été écrit et pensée pour les jeunes adolescents. Ils ont l’âge de protagonistes et peuvent facilement s’identifier.

Point fort :

Une histoire qui reste enfantine entre magie et début d’intrigue, il est adapté à l’âge visé.

Point faible :

Peut-être quelque facilité de narration ici et là. Mon côté adulte aurait aussi voulu avoir plus de détail sur le monde la magie et des cours. Mais cela aurait été trop barbant pour les enfants.

Recommandation :

4/5

Un livre qui est fortement adapté à l’enfant. Pour les adultes, ouvrez votre âme d’enfant et plongez dans l’univers de la magie !

Source :

Connue sous le pseudonyme J.K.Rowling, Joanne Rowling est née en 1965.

Née d’un père ingénieur et d’une mère technicienne scientifique. Mais la mère de Joanne est atteinte d’une sclérose en plaques. Elle en décède en 1990 avant la publication de Harry Potter. Joanne a grandi entourée de livre. Depuis son enfance, elle voulait devenir écrivaine. À 6 ans, elle écrit son premier livre nommé « Lapin« . En 2021, elle a sorti un nouveau livre pour les enfants : Jack la grande aventure du cochon de Noël.

Ses études 

Elle étudiera à l’université d’Exeter, lier à son cursus comprenait une année à Paris. J.K.Rowling commença à avoir l’idée d’Harry Potter en 1990 lors qu’elle attendrait son train de Manchester à Londres King’s Cross. Après avoir terminé son manuscrit. L’écrivaine envoya les trois premiers chapitres à un certain nombre d’agents littéraires, dont l’un a répondu en qu’il voulût bien voir le reste. C’est ainsi qu’il fut publié en 1997 par Bloomsbury Children’s Books.

Depuis 2012, elle a également commencé à écrire des romans pour adulte et notamment des romans policiers sous le nom de Robert Galbraith. De plus, elle à reçu un grand nombre de récompenses telles que : en 2017 le PEN America Literary Service Award, ou encore le British Book Awards en1998.

Elle est fondatrice de l’association Lumos qui est une organisation caritative pour apporter les soins pour les enfants du monde entier. Elle a aussi fait un don pour la recherche ce qui a permis la fondation de la clinique Anne Rowling en 2010 en mémoire de sa mère qui cherche à améliorer la vie des personnes atteintes la scléro en plaque.

Langue d’origine : Anglais

Genre du livre : Jeunesse, fantastique

1er édition anglaise : Harry Potter: The Philosopher’s Stone, J.K.Rolwing, Bloosmbury Publishing, 1997 .

1re édition français : Harry Potter à l’école des sorciers, J.K.Rolwing, traduite par Jean-François Ménard , Gallimard Jeunesse, 1998, 308 p.

Mon édition : Harry Potter à l’école des sorciers, J.K.Rolwing, traduite par Jean-François Ménard , éditions Folio junior,2001, 302 p.

0
Noté 0 sur 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :