Auteur / autobiographie / avis / Français / genre / joseph Joffo / Non classé / Origine du livre / Période historique / Seconde guerre mondiale / témoignage

Un sac de billes – Joseph Joffo

Qui est l’auteur ?

Joseph Joffo né à Paris le 2 avril 1931 et mort à Saint-Laurent-du-Var le 6 décembre 2018.

Fils d’un coiffeur de Montmartre, il deviendra également coiffeur. Malgré tout, il eut le besoin de parler de son enfance et de la persécution lors de la Seconde Guerre mondiale que sa famille a vécue étant donné qu’elle est juive. Il écrira alors Un sac de billes dont la 1re édition se fait en 1973.

Pour en savoir plus : https://www.franceculture.fr/personne-joseph-joffo.html

Information pratique du livre :

Langue d’origine : Français

Genre du livre : Témoignage

1re édition : 1973 chez Editio-Service S.A

L’édition que j’ai lu est celle de : 1997 – Édition Livre de Poche-379 P. –

Résumé :

Paris, 1941. La France est occupée. Joseph et Maurice, deux frères juifs âgés de dix et douze ans, partent seuls sur les routes pour tenter de gagner la zone libre.
Récit autobiographique publié en 1973, traduit en dix-huit langues, Un sac de billes est un des plus grands succès de librairie de ces dernières décennies.

« Ce livre qui est celui de la peur, de l’angoisse, de la souffrance aurait pu être aussi le livre de la haine, mais il est, en fin de compte, un cri d’espoir et d’amour. » Bernard Clavel.

« Parmi les témoignages sans nombre consacrés aux temps maudits, celui-là est unique, par la nature de l’expérience, l’émotion, la gaieté, la douleur enfantine. Et conté de telle manière que l’aventure saisit, entraîne, porte le lecteur de page en page et jusqu’à la dernière ligne. » Joseph Kessel.

« Une spontanéité, un humour, une tendresse, une émotion discrète qui en font un livre pas comme les autres. » La Croix.

Ressenti général

C’est en allant à une bourse aux livres que je l’ai trouvé ainsi que découvert et je ne le regrette pas.

J’ai eu l’impression de vivre le témoignage comme si je l’avais vécu avec l’auteur. Ce dernier ne cherchant pas à embellir sa fuite ou à en vouloir a l’Allemagne nazie de l’époque. Il nous le raconte comme il l’avait vécu quand il était enfant. On découvre alors le point de vue de l’enfant qui doit partir se cacher sans vraiment comprendre pourquoi on le pourchasse. J’ai personnellement presque pleuré à la lecture de certains passages.

ressenti écriture

La justesse des mots et l’utilisation de mots simples de notre langue m’ont transporté comme si j’étais face à un conteur ! En effet, l’écriture simple et efficace permet à tout lecteur quelque soit son niveau de pouvoir l’apprécier. L’auteur l’a écrit comme il l’aurait dit et comme il aurait pu le raconté étant enfant.

point fort

Un fort témoignage d’un homme qui raconte l’arrivée de l’horreur nazie dans la France occupée et de sa fuite. Une écriture simple et efficace à la portée de tout lecteur.

recommandation :

Note : 5 sur 5.

Tout le monde devrait lire ce livre, en plus des livres tels que Si c’est un homme de Primo Levi qui dans son témoignage raconte son histoire au sein d’un camp de concentration et en tant qu’homme adulte.

Source :

https://www.franceculture.fr/personne-joseph-joffo.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :