Anglais / Auteur / genre / Nora Roberts / Origine du livre / Policier / Romance

Par une nuit sans mémoire- Nora Roberts

Auteur

Nora Roberts est le nom de plume d’Eleanor Marie Robertson. Née le 10 octobre 1950 à Silver Spring dans le Maryland (Etats-unis). Elle a travaillé pendant un petit temps comme secrétaire juridique. Elle a tenté une première fois de faire une carrière créative en 1979. Elle lisait depuis sa plus tendre enfance, elle décida alors d’écrire à son tour. En 1981, elle sort son premier livre Irish Thoroughberd (Fille d’Irlande en France) , publié chez Silhouette.

Pour aller plus loin, je vous renvoie à son site internet officiel (en anglais) : https://noraroberts.com

Information sur le livre :

Langue d’origine : Anglais

Genre du livre : Policier Romance

1re édition : En 2000 en France, chez France Loisirs

L’édition que j’ai lu : C’est la première édition que j’ai pu lire – 469 p.-

Résumé :

« Hollywood, 1979. La jeune Olivia, quatre ans, est la fille de l’un des couples d’acteurs les plus en vue, Sam Tanner et Julie MacBride. Mais bientôt, le rêve tourne au cauchemar. Un soir, Olivia découvre son père, hébété, une paire de ciseaux ensanglantés à la main, devant le corps sans vie de sa mère.

Vingt ans plus tard, aidée de Noah, jeune journaliste et fils du policier qui l’a recueillie le soir du meurtre, Olivia va tenter de lever le voile sur cette nuit sinistre, dont elle semble avoir perdu la mémoire. »

4è de couverture

Ressenti de l’histoire

Le livre est agréable à lire, nous plongeons dans l’horreur d’un meurtre effroyable. Ce dernier nous fait rentrer dans un quotidien chamboulé des protagonistes. Les sentiments de ces derniers sont alors partagés aux lecteurs.

Le livre est composé en quatre parties mélangeant l’horreur à l’amour des protagonistes. L’horreur est disséminée ici et là, s’intensifiant au fur et à mesures des pages.

Dans les deux premières parties, nous suivions Olivia, la petite fille ayant vu en partie le meurtre de sa mère. Nous voyions comment elle a grandi et comment son environnement a été façonné pour qu’elle se sente comme dans un cocon qui la protège.

Dans les deux dernières parties, nous suivons Noah, le fils du policier qui a aidé Olivia quand elle était petite. Ce dernier voulant raconter l’histoire qu’elle a pu vivre.

L’histoire est bien menée, bien qu’un ou deux dialogues m’ont fait un peu sortir de ma lecture. Malgré tout, à aucun moment je ne me suis attendu à la fin qui est vraiment déroutante. Les personnages ne sont pas stéréotypés et sont intéressants avec leurs caractères propres. Une grande partie de l’histoire se passe dans un environnement réconfortant, dont on ne soupçonne pas sa vulnérabilité.

Ressenti sur écriture

L’écriture est fluide donc on rentre facilement dans l’histoire. On s’attache et s’y identifie aux personnages grâce à la façon dont ils sont décrits. Et chaque partie est bien menée et l’écriture renforce le sentiment que l’horreur risque de recommencer.

Point fort

L’histoire est bien menée ce qui nous permet de nous attacher aux protagonistes. Ainsi qu’une fin surprenante et magistrale nous laissant sans voix.

Point faible

Quelques passages qui nous font sortir de l’histoire. Si je souhaite devenir tatillon, j’aurais bien apprécié un épilogue de l’histoire. (Mais est-ce que cela n’aurait-il pas été de trop ?)

recommandation

Un livre que je conseille à toute personne aimant le policier et la romance. Ce livre les mélangeants à la perfection qui donne une autre vision du policier et de l’amour

Note : 4.5 sur 5.

Source

https://www.decitre.fr/auteur/455810/Nora+Roberts
https://noraroberts.com:did-you-know/
https://noraroberts.com/elementor-510

%d blogueurs aiment cette page :